Respiration et émotions

Nous respirons habituellement sans avoir besoin d’y penser. Toutefois, il est possible de modifier sciemment son rythme respiratoire. Les disciplines orientales comme le yoga, le qi-gong notamment insistent sur cet aspect. On distingue trois possibilités en ce qui concerne la respiration. Elle peut être :

  • involontaire ,c’est-à- dire automatique sans que nous en ayons conscience (la vie courante)
  • elle peut être consciente sans que l’on cherche à la réguler et on se place en observateur ( la méditation)
  • elle peut être consciente et contrôlée ce qui signifie que l’on va volontairement adopter un rythme particulier pour induire les effets souhaités.

Même si l’on y prête pas habituellement attention, la respiration se modifie sous l’influence de nos émotions. La peur ou la colère par exemple vont l’accélérer et/ou la raccourcir. S’empêcher de ressentir la peur ou la colère en se servant uniquement de son mental et de sa volonté est beaucoup moins efficace que si l’on parvient à instaurer un rythme calme et tranquille.

Pour une première approche de la respiration, on peut recommander la cohérence cardiaque. Cette pratique consiste à suivre un guide visuel ou sonore à une fréquence respiratoire de 6 cycles par minute. Chaque cycle dure donc 10 secondes. Le rythme le plus courant est d’une inspiration de 5 secondes et d’une expiration de 5 secondes. Il est possible de modifier ce rythme tout en gardant les 10 secondes par cycle.

Si l’on souhaite plus d’énergie, on peut stimuler le système sympathique en inspirant sur 6 secondes et en expirant sur 4. Si au contraire on recherche l’apaisement, on insistera sur l’expiration et le système parasympathique en inspirant sur 4 secondes et en soufflant sur 6. Le docteur O’Hare qui a popularisé cette méthode recommande de pratiquer 5 minutes trois fois par jour. Les effets de ce type de respiration (augmentation de la DHEA et diminution du cortisol) perdurent pendant 4 ou 5 heures, ce qui explique cette recommandation.

Une simple recherche sur google vous permettra de trouver le support visuel ou auditif approprié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *